Au départ est le tour, compagnon fidèle de ma production,

c’est sur lui que les formes de mes pièces en grès prennent vie.

Ensuite, vient mon amour pour la couleur.

Grâce aux émaux que je fabrique et que je superpose,

la palette est infinie, créant toujours de nouveaux horizons.

Enfin, viennent ma passion pour le motif et mon intérêt pour

la technique du mishima avec laquelle je décore certaines de mes pièces.

Ainsi, je crée des poteries utilitaires comme on construirait un patchwork,

adossant un carré de tissus bleu, ocre ou vert à un autre orné de fleurs ou de losanges...

 

Je cherche à faire de chaque céramique un objet unique,

tout en créant un ensemble qui raconte une histoire commune :

une quête d’harmonie qui se construit de diversité et de « dépareillé »