Mes céramiques sont tournées en grès de Treigny et cuites à 1280°C.

Certaines parties seulement sont émaillées avec des émaux que je fabrique moi-même. Ailleurs, le grès roux est laissé nu et accueille un décor :

motif réalisé aux engobes, texture martelée, gravure ou texte imprimé.

 

Je crée des poteries utilitaires.

Je cherche à faire de chaque céramique un objet unique du quotidien,

tout en créant un ensemble qui raconte une histoire commune :

une quête d’harmonie qui se construit de diversité et de « dépareillé »